PRIX DES CARBURANTS, vraies solutions pour vraie colère…

Faut-il manifester le 17 novembre, comme cela circule sur les réseaux sociaux ?
LA QUESTION EST PLUTÔT DE SAVOIR : MANIFESTER POUR QUOI FAIRE ?

Si le niveau insupportable du prix des carburants semble être la goutte d’eau qui fait déborder le vase, il n’est pas question, pour la CGT, de s’associer à un appel « populiste », organisé en sous-main et récupéré par ….

Cela ne veut pas dire que la colère est illégitime !

En revanche, cette goutte d’eau montre qu’on ne doit plus attendre pour organiser la riposte à l’ensemble des remises en cause que nous subissons. Il nous faut amorcer une large mobilisation, tous en même temps, pour engager la machine à conquêtes sociales : hausse des salaires, semaine de 4 jours, 100 % Sécu, embauches dans l’industrie et les services publics, retraite à 60 ans…

Au-delà d’une réaction épidermique qui pourra se manifester le 17 novembre, nous devons nous engager dans cette reconquête sociale, avec un processus de mobilisation clairement défini, des perspectives d’action avec ces thèmes fédérateurs et non chaque profession l’une après l’autre, sur des objectifs revendicatifs à géométrie variable en fonction de ce qu’il est possible d’obtenir de réunions « intersyndicales ».

LA COLÈRE EST LÉGITIME, ORGANISONS-NOUS POUR QU’ELLE SE TRANSFORME EN ACTION EFFICACE ET EN RÉSULTATS !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *